Une résidence d’étudiants à Paris

La résidence Lourmel héberge toute l’année des étudiants venus poursuivre leurs études à Paris. Outre l’ambiance familiale et le cadre d’étude, une formation chrétienne confiée à l’Opus Dei est proposée aux résidents. Point de vue de Ofer, étudiant juif, qui y a passé un an.

Témoignages personnels

Je m'appelle Ofer Cohn, je suis étudiant en psychologie. Il y a deux ans je suis venu d'Israël, mon pays d’origine, pour faire une deuxième année de DEUG en lettres classiques. C'est à ce moment que je suis venu habiter à la résidence.

Comment as-tu connu la résidence?

J’ai un ami en Israël qui fait partie de l’Opus Dei. Lorsque je me suis décidé à venir en France, j'ai pris conseil auprès de lui, c’est lui qui a contacté la résidence pour voir s'il restait encore des places. 

Juif, tu n'avais pas d'appréhension à venir dans une résidence catholique, de surcroît de l'Opus Dei ?

En fait on ne connaît pas l'Opus Dei en Israël, parce que le pays est en majorité juif. J'avais pour ma part entendu parler de l'Opus Dei par le Da Vinci Code et la petite crise médiatique qu'il a déclenché (comme partout dans le monde, je crois). Cela me semblait plutôt intéressant de voir une résidence catholique de près. En réalité, le fait que la résidence soit liée avec l'Opus Dei ne m'a pas dit grande chose. C'était plutôt intéressant de voir le côté catholique.

Qu'as-tu vu et retenu de cette année à Lourmel ?

Pour faire court, je dirais que c'était vraiment sympa. J’ai connu des personnes intéressantes et l'ambiance a été très vivante. Je ne savais pas trop a quoi me préparer, mais je me suis vite aperçu que j’étais au milieu d’étudiants comme partout. De mon côté, étant un juif laïc, c'était intéressant pour moi de voir le catholicisme.

Ofer, le jour de son anniversaire

Pourrais-tu décrire la vie à Lourmel?

Pour moi, et je dois dire que j'ignore le côté « foi catholique » qui joue un rôle pour la plupart des résidents, les choses marchaient plutôt bien. Il y a une ambiance amicale, qui favorise l’entraide, on s'occupe aussi des sorties en offrant la possibilité aux gens de se connaître en dehors du cadre de la résidence. Cela m'a beaucoup plu, d’autant que je ne m’y attendais pas.

Aurais-tu une anecdote, un bon souvenir à nous raconter ?

J’ai beaucoup aimé les anniversaires, on voit les gens autrement. Cela donne une opportunité de s'exprimer artistiquement…

Que penses-tu de l'Opus Dei et de ses membres ?

Je ne peux pas parler de l'Opus Dei en tant que tel, je ne me considère pas qualifié. Tout ce que je peux dire c'est que les gens que je connais qui en font partie sont vraiment sympas, et j'ai même quelques bons amis.

Sur le plan de la liberté, t'es-tu senti à l'aise pendant cette année?

Je n'avais pas d’a priori sur les chrétiens, donc même quand on m'a parlé du christianisme, je ne me suis pas senti forcé. Cela m'a plutôt plu de voir les choses autrement, et je pense que cela m'a aidé en me précisant ce que je cherche. Donc merci !

Recommanderais-tu Lourmel à tes amis et pourquoi ?

Oui, je pense que c’est une bonne résidence et je conseillerais aux gens d'y aller, parce que cela permet de passer une année d'étude dans une bonne ambiance !